modification


modification

modification [ mɔdifikasjɔ̃ ] n. f.
• 1385; lat. modificatio
1Didact. Manière d'être accidentelle d'une substance; relation du mode à la substance qu'il détermine. modalité. « Les passions ne sont que des modifications de l'amour de soi » (Rousseau).
2Cour. Changement qui n'affecte pas l'essence de ce qui change. Modifications physiques d'une substance. Modification quantitative. agrandissement, diminution. Modification en mieux ( amélioration) , en pire ( aggravation) . Modification brusque, rapide ( mutation) ; imperceptible, progressive. évolution. Subir, entraîner de profondes modifications.
3Changement apporté à qqch. Faire des modifications à un plan, un texte. correction, rectification, refonte, remaniement, révision. Modification apportée à un projet de loi, à un contrat. amendement, dérogation, restriction.
⊗ CONTR. Maintien, permanence, stabilité.

modification nom féminin (latin modificatio, -onis) Transformation, évolution, changement qui fait que quelque chose n'est plus le même : L'automobile a provoqué une profonde modification du mode de vie. Intervention faite sur quelque chose, qui le modifie, le transforme, le change plus ou moins sans en altérer la nature essentielle : Apporter quelques modifications à un texte.modification (synonymes) nom féminin (latin modificatio, -onis) Transformation, évolution, changement qui fait que quelque chose n'est plus le...
Synonymes :
Intervention faite sur quelque chose, qui le modifie, le transforme, le...
Synonymes :
- révision

modification
n. f.
d1./d Changement qui ne transforme pas complètement qqch. Modification dans l'état de santé de qqn.
d2./d Changement. Modifications dans un programme.

⇒MODIFICATION, subst. fém.
A.PHILOS. Mode accidentel, qualité variable. La pensée elle-même paroît n'être qu'une modification de la sensibilité (SENANCOUR, Rêveries, 1799, p.168). Les phénomènes de la sensibilité, ou, si on l'aime mieux, les modifications de l'âme passive, se succèdent et varient de mille manières, et constituent la vie sensitive, sans que le moi y prenne aucune part (MAINE DE BIRAN, Journal, 1814, p.25):
1. ... les corps ont la propriété de causer en nous ces modifications particulières qu'on appelle la saveur, le son, l'odeur, peut-être même cette modification qu'on appelle la couleur.
COUSIN, Hist. philos. XVIIIe s., t.2, 1829, p.327.
GRAMM. Fait d'apporter un changement, une précision au sens d'un constituant ou d'une proposition. Modifier c'est apporter une «modification» c'est-à-dire un changement qui ne touche ni la nature essentielle, ni le sens fondamental d'un mot (DAGN. 1965).
B. — Changement volontaire ou non de certains traits ou de certains éléments de quelque chose sans en altérer la nature ou l'essence. Modification brusque, imperceptible, légère, profonde; modification de détail; modification d'un acte, d'un plan. Depuis le milieu du dernier siècle, pas une modification ne s'était produite dans l'aménagement de l'atelier (ZOLA, Rêve, 1888, p.40). Modification de l'article 136 de la loi municipale (BARRÈS, Cahiers, t.9, 1912, p.244):
2. La composition de la division d'infanterie ne subirait pas de modification en ce qui concernait le génie et la cavalerie.
JOFFRE, Mém., t.2, 1931, p.343.
En partic.
1. a) [P. réf. à un espace] Modification de la dimension, de la direction, de la position de qqc. Modification de mon trajet primitif (BENOIT, Atlant., 1919, p.52). Modifications subies par l'inclinaison de l'axe magnétique de Gauss par rapport au plan de l'équateur solaire (ROTHÉ, Géophys., 1943, p.397):
3. ... certaines modifications heureuses qu'il avait fait subir au tracé [du chemin de fer], pour le passage difficile des cols du Taurus, l'enchantaient...
ZOLA, Argent, 1891, p.239.
♦[En parlant d'une entité abstr.] Cette médecine n'intervient pas dans les modifications ou les perturbations de la marche naturelle des maladies (Cl. BERNARD, Princ. méd. exp., 1878, p.100):
4. ... on ne surprend pas chez lui la moindre trace d'une modification dans la ligne intérieure: plus exactement il n'y a pas de ligne: Amiel continue à marquer le pas jusqu'à la fin. Cet homme est de la plus désespérante égalité...
DU BOS, Journal, 1921, p.16.
b) [P. réf. à un élément d'une hiérarchie, d'une série ou d'une suite ordonnée] Modification de la durée, de l'équilibre, de l'intensité, de la quantité de qqc. Je dois dire que c'est à contre-coeur, que j'apportai à ces instructions cette modification dans la date du début de l'offensive (JOFFRE, Mém., t.1, 1931, p.390):
5. ... divers petits villages qui sont dispersés dans la campagne, et qui, situés, les uns sur des versants de collines, les autres dans des vallons, doivent subir par leurs positions les modifications de la température.
CHAMPFL., Bourgeois Molinch., 1855, p.86.
En partic. [En parlant d'un accord, d'une note] L'accord de neuvième de dominante est une extension de l'accord de septième de dominante. La modification consiste dans l'addition d'une neuvième majeure ou mineure (suivant le mode) à l'accord de septième de dominante (SAVARD, Harm. théorique et prat., t.1, 1853, p.153).
♦[En parlant d'une entité abstr.]:
6. Le vieillissement de la population et l'accroissement des charges sans contrepartie appellent une correction par la modification consciente du rapport entre population active et population totale, par exemple en reculant l'âge de la retraite.
Perroux, Écon. XXe s., 1964, p. 502.
c) [P. réf. à une gradation dans le domaine des sensations ou des phénomènes perceptifs] Il n'y avait pas eu seulement changement de temps dehors, ou dans la chambre modification d'odeurs, mais en moi différence d'âge, substitution de personne (PROUST, Prisonn., 1922, p.27). C'est tout au plus si des modifications saisonnières de couleur, dans certaines régions, permettent de soupçonner l'existence d'une maigre végétation (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p.195).
2. Léger changement de la nature d'une idée, d'une opinion (ou un terme du même paradigme) par référence à un ensemble de valeurs intellectuelles. Modification en bien, en mal. L'arrivée inopinée de M. Arthur Rance fut pour beaucoup dans la modification de mes idées (G. LEROUX, Parfum, 1908, p.35):
7. ... vous avez eu le temps de sortir des études préparatoires et de mettre la main à l'oeuvre directe, si toutefois quelques modifications ne sont pas survenues sur le fond de votre pensée.
GOBINEAU, Corresp. [avec Tocqueville], 1855, p.233.
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1376 «changement dans une chose sans en altérer la nature» (Ord., VI, 186 ds GDF. Compl.); 2. 1385 dr. «transformation restrictive» (Pièces relatives à Charles VI, éd. L. Douet D'Arcq, I, p.66); 3. 1868 «changement en général» (LITTRÉ). Empr. au lat. modificatio «disposition mesurée», en b. lat. au sens de «modification» (cf. LATHAM). Fréq. abs. littér.:1339. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 2710, b) 1746; XXe s.: a) 1024, b) 1829. Bbg. QUEM. DDL t.21, 23 (s.v. modif.).

modification [mɔdifikɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1385; lat. modificatio.
1 Didact. Manière d'être accidentelle d'une substance; relation du mode à la substance qu'il détermine. Modalité (1.); 2. mode (1.). || Les modifications successives du moi, de l'âme (→ Image, cit. 43). || Les passions ne sont que des modifications de l'amour de soi (→ Antérieur, cit. 1, Rousseau).
2 Cour. Changement qui n'affecte pas l'essence de ce qui change. Altération, changement, différence, métamorphose (cit. 7), fig., transformation, variation. || Modifications physiques d'une substance (évaporation, fusion, liquéfaction, solidification; cristallisation, fermentation, etc.). || Modification quantitative ( Addition, agrandissement, augmentation, extension; diminution, division). || Modification par remplacement, substitution d'un élément. || Modification en mieux ( Amélioration, amendement, correction, progression), en pire ( Aggravation, altération). || Dégradations (cit. 4) et modifications des couleurs.Modifications de force ( Atténuation; renforcement), d'activité, de vitesse ( Accélération, ralentissement). || Modification d'une fonction, d'un organe. Adaptation (cit. 1).Modification brusque (→ Exclamation, cit. 2), rapide; imperceptible (cit. 13), progressive (→ Influence cit. 12). || Subir, entraîner de profondes modifications. || Réaction, adaptation (cit. 2) à une modification de milieu, de régime… || Subir, éprouver une lente modification. || La Modification, roman de M. Butor.
0 (…) il suffit d'un déplacement de rien du tout à la base, dans les éléments de base; d'une modification infime dans les prix de revient, pour que ces profits qui paraissent si gros s'évanouissent.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. III, XVI, p. 211.
3 (1515, modiffication [d'un texte], in D. D. L.). Changement apporté à qqch. || Il faudra faire quelques modifications à ce projet, à ce plan, à ce texte. Correction, rectification, refonte, remaniement, révision; et aussi addition, suppression. || Son brouillon ne comporte aucune modification. Rature, variante… || Modification apportée à un projet de loi ( Amendement), à un texte juridique, à un contrat ( Assouplissement, dérogation, restriction; et aussi résiliation, suppression).
L'abrév. fam. modif n. f. appartient à l'usage professionnel oral.
CONTR. Fixité, immobilité, maintien, permanence, stabilité.
DÉR. Modificatif.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • modification — I noun adaptation, adjustment, alteration, change, correction, exception, limitation, partial change, qualification, reservation, restriction, slight change, variation associated concepts: amendment, material modification, modification of a… …   Law dictionary

  • Modification — Mod i*fi*ca tion, n. [L. modificatio a measuring: cf. F. modification. See {Modify}.] 1. The act of modifying, or the state of being modified; a change; as, the modification of an opinion, or of a machine. Bentley. Syn: change, alteration,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Modification — may refer to: Modifications of school work for students with special educational needs Modifications (genetics) Posttranslational modifications Mod (computer gaming) Modified car Body modification Grammatical modifier See also All pages with… …   Wikipedia

  • modification — UK US /ˌmɒdɪfɪˈkeɪʃən/ noun [C or U] ► a change to something, usually to improve it: »Modification of the firmware to run more programs is fairly simple. slight/minor modification »The press release is ready apart from a couple of slight… …   Financial and business terms

  • modification — Refers to a change in the terms of a filed plan. A plan may be changed by the proponent of the plan or the reorganized debtor before or after confirmation. If the modification is sought after a plan has been confirmed, the plan, as modified, must …   Glossary of Bankruptcy

  • modification — (n.) c.1500, in philosophy, from M.Fr. modification (14c.) and directly from L. modificationem (nom. modificatio) a measuring, noun of action from pp. stem of modificare (see MODIFY (Cf. modify)). Meaning alteration to an object to bring it up to …   Etymology dictionary

  • modification — Modification. s. f. v. L action par laquelle une chose est modifiée. Il signifie aussi, Restriction, limitation. On enregistra tous les Edits avec quelque modification …   Dictionnaire de l'Académie française

  • modification — modification. См. модификация. (Источник: «Англо русский толковый словарь генетических терминов». Арефьев В.А., Лисовенко Л.А., Москва: Изд во ВНИРО, 1995 г.) …   Молекулярная биология и генетика. Толковый словарь.

  • Modification — Modification. См. Модифицирование. (Источник: «Металлы и сплавы. Справочник.» Под редакцией Ю.П. Солнцева; НПО Профессионал , НПО Мир и семья ; Санкт Петербург, 2003 г.) …   Словарь металлургических терминов

  • Modification — Modification, lat., Abänderung; modificiren, abändern …   Herders Conversations-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.